Les 7 coûts d’un logiciel

Les 7 coûts d’un logiciel

coûts d'un logicielIntroduction aux coûts d’un logiciel

Il existe de nombreux coûts d’un logiciel. Un logiciel a pour objectif de s’adapter aux particularités de l’entreprise. Le développement est personnalisé et ne pourra pas être réutilisé pour une autre entreprise. Le principal coût sera le développement du logiciel : partie la plus longue et technique à réaliser. Nous partirons du postulat que la facturation est sur devis, avec une estimation du nombre d’heures pour effectuer l’ensemble du projet.

Les différents coûts d’un logiciel selon les étapes du projet

  • Les coûts d’étude des besoins, d’aide à l’élaboration du cahier des charges : soit le cahier des charges est réalisé en interne, soit il réalisé avec le prestataire. Il faut donc calculer le temps passé par les équipes internes et le prestataire externe.

  • Les coûts de Conception : (modèle conceptuel des données, schéma uml…) : il s’agit de définir la maquette du logiciel. La validation de cette étape permettra au prestataire de développer concrètement l’application.

  • Les coûts de Développement : il s’agit du principal coût du logiciel. Concrètement, il s’agit du codage informatique par le prestataire. L’informaticien réalise la fabrication du logiciel. C’est la partie la plus longue du projet.

  • Les coûts de Recettage (phase de vérification de la conformité de l’outil réalisé avec les besoins) : cette phase est assez rapide mais peut amener à de nouveaux développements si nécessaire.

  • Les coûts de Mise en production (il s’agit de mettre en place l’outil) : selon les spécificités techniques de l’outil cela prend plus ou moins de temps. En effet, un logiciel accessible en ligne sera rapidement mis en production alors qu’un logiciel sur les serveurs des entreprises clientes prendra bien plus de temps.

  • Les coûts d’apprentissage : selon les besoins de l’entreprise, il y aura des coûts de rédaction de documents explicatifs pour les utilisateurs, des formations des utilisateurs… Généralement, ces coûts sont prévus dès le cahier des charges initial, mais ils peuvent aussi être rajoutés par la suite.

  • Les coûts de Maintenance : les coûts d’un logiciel ne s’arrêtent pas au projet initial. Il faut en assurer la maintenance, appelé Tierce Maintenance Applicative (TMA) si elle est faite par le prestataire extérieur. Il s’agit d’un coût récurrent. Il s’agit d’éliminer les imperfections et les bugs qui arriveront forcément durant la vie du logiciel, mais aussi de réaliser des améliorations et modifications en cohérence avec les besoins futurs et les évolutions dans un souci d’efficacité maximale.

Analyse des coûts

Les coûts de l’ERP sur mesure sont donc nombreux, mais s’expliquent par une personnalisation de l’outil et un grand nombre d’heures de travail nécessaires. Les coûts les plus importants sont le développement et la maintenance. Le projet de réalisation d’un logiciel est un investissement à long terme, que nécessite un budget. L’entreprise sera pleinement propriétaire du logiciel.

Sébastien Barré

CEO de CUBE43

Pour en savoir plus sur le prestations de développement informatique de notre entreprise CUBE43 : développement de logiciel sur mesure

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *