Digiterviews #3 : Sylvie, passionnée des canins, échappe à 7500€ d’amende en 2018

Digiterviews #3 : Sylvie, passionnée des canins, échappe à 7500€ d’amende en 2018

Bonjour à tous.tes et bienvenue à cette troisième édition des Digiterviews ! Nous sommes aujourd’hui avec Sylvie, jeune fabricante de croquettes pour chien. Elle a racheté l’usine de production des croquettes MonCanin, près de Lyon, il y a six mois. Pour vous, elle revient sur ses péripéties et sa course contre la montre pour être en règle au 1er Janvier 2018.

 

Bonjour Sylvie, l’aventure a donc commencé il y a six mois, au moment du rachat. Racontez-nous !

Oui bonjour à vous. Alors si je peux me permettre de préciser : il ne s’agit pas de n’importe quelles roquettes. Ce sont des croquettes d’une qualité incroyable. MonCanin réalise ses croquettes avec de la viande 100% française et en partenariat avec les meilleurs vétérinaires français. La croquette c’est un art vous savez !

On sent que vous êtes passionnée Sylvie, c’est bien. Merci pour ces précisions, venons-en à l’entreprise. Vous avez fait le rachat de cette société il y a 6 mois donc ?

Oui ! J’ai toujours été passionnée par nos amis les bêtes. J’ai donc décidé de me lancer et j’ai racheté MonCanin. Bien entendu, j’ai TOUT racheté, les machines de production, les recettes, et même le logiciel de gestion. Il s’agissait d’un logiciel tout ce qu’il y a de plus banal, une gestion financière et commerciale avec un CRM plutôt fonctionnel. Les employés avaient l’habitude de l’utiliser depuis 5 ans. J’imaginais que c’était suffisant et déjà bien d’être équipé !

Un mois après, vous avez été tenu informée par votre comptable de l’arrivée de la loi anti-fraude à la TVA pour 2018, c’est ça ?

A peu près un mois oui. J’avais à peine eu le temps de poser mes bagages. Il m’a expliqué que l’état souhaitait rendre plus sécurisé l’utilisation de logiciel de comptabilité et de gestion. Le but était de rendre inaltérable toutes les opérations financières enregistrées dans notre ERP. Ma foi ça ne me paraissait pas être une mauvaise idée. Je pensais avoir devancé la loi de quelques mois puisque j’étais déjà équipé !  Et là il m’a parlé de certificat et d’attestation machin chose. Mais j’ai rien compris ! Donc j’ai appelé l’intégrateur qui avait vendu l’ERP à mon prédécesseur.

Quelqu’un a répondu à vos questions ?

Oui oui un commercial très gentil et assez embêté. Il m’a expliqué : la loi impose aux entreprises assujetties à la TVA de pouvoir justifier d’un certificat ou d’un attestation individuelle fournie par l’éditeur. Le but est de pouvoir vérifier 4 caractéristiques du logiciel : La sécurisation, l’archivage, l’inaltérabilité et la conservation des données. Donc c’est logique je lui ai demandé ce papier ! Et il m’a dit qu’il ne pouvait pas me le donner pour l’instant. Le logiciel ne répondait pas encore à ces caractéristiques et le temps de faire les évolutions… Il ne savait pas quand il pourrait me l’envoyer !

Ah, je vois. Et comment avez-vous réagi ?

Bah moi je suis pas une hors la loi ! J’aime pas frauder. Surtout quand je peux prendre 7500€ d’amende en 2018 pour ce manquement !

Oui Sylvie j’imagine que l’année aurait mal commencée… Mais qu’avez-vous fait ?

J’ai recherché sur internet les éditeurs de logiciels. Et je me suis dit « pourquoi pas du sur mesure » ? Parce que bon, les croquettes MonCanin sont spéciales. Elles sont faites avec de la viande française, elles méritent le meilleur et …

Oui Sylvie des vétérinaires vous nous avez dit. Hum Hum. Et donc vous avez contacté un éditeur ?

Excusez-moi mon mari me dit que j’aime trop mon métier il n’a pas tort ! (Rires) Oui donc j’ai contacté Cube43. Je leur ai demandé si les logiciels qu’ils développaient étaient en règle, ils m’ont dit qu’ils pouvaient tout à fait me donner une attestation individuelle pour mon futur logiciel. Bref une fois ce prérequis abordé, mon moment préféré a commencé !

Ah oui bien-sûr, le cahier des charges ?

Oui, j’ai pu imaginer tout ce dont MonCanin avait besoin c’était très amusant ! Nous avons bien-sûr commencé par fixer les besoins précis pour la gestion financière et commerciale, puis le CRM. Alors pour le CRM, c’est génial ! Nos clients sont très spécifiques (vétérinaires, animaleries etc) donc le suivi commercial s’adapte à notre façon de travailler ! En plus ils peuvent maintenant commander directement sur notre site internet. Nous y avons fait développer une espace client avec notre catalogue. Et attendez le meilleur !!! Pour l’usine, il y a un module « Production » juste pour MonCanin, qui suit chaque étape de chaque recette et nous aide à en contrôler la qualité et même les livraisons !

Je suis très impressionné Sylvie, c’est vous qui avez imaginé tout ça ?

Heu… Oui, enfin presque ! Cube43 m’a beaucoup aidé, en fait on a travaillé tous ensemble sur le cahier des charges.

Joli travail ! Sylvie nous sommes aujourd’hui le 3 Janvier, qu’est-ce que ça vous fait d’être en règle ?

Un bien fou ! J’ai enfin l’esprit tranquille. Nous avons commencé à utiliser le logiciel il y a quelques semaines seulement, mais je sens déjà que cela va nous permettre d’être d’autant plus efficaces ! Et ça me fait gagner un temps fou en gestion. J’ai eu le temps d’élaborer une nouvelle recette, elle est délicieuse ! Vous voulez goûter ?!

Sylvie ce ne sont pas des chiens qui goûtent vos recettes ?

On n’est jamais mieux servi que par soi-même croyez-moi ! Bien-sûr, les chiens valident après.

Oh mon dieu. OK Sylvie je crois qu’on a fini ! Merci infiniment pour votre temps, et vos croquettes.

C’est un plaisir ! N’hésitez pas si vous avez d’autres questions hin !

Evidemment !

Et voilà comment Sylvie a pu éviter de mal commencer l’année. Nous vous remercions chaleureusement d’avoir été présent pour cette Digiterveiws#3 !

Si vous voulez en savoir plus sur cette loi anti-fraude à la TVA c’est par là >>

Nous vous transmettons nos meilleurs vœux pour 2018 ! Et à dans un mois pour notre prochain numéro des Digiterviews Cube43 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *