Dématérialisation des factures : l’État va généraliser la facture électronique

Dématérialisation des factures : l’État va généraliser la facture électronique

dématérialisation des facturesL’État a décidé de dématérialiser toutes ses factures d’ici 2020. Ce projet ambitieux semble bien parti pour être un succès.

Des étapes progressives

Depuis 2012, l’État a décidé de généraliser progressivement la facture électronique, appelé aussi dématérialisation des factures ou factures numériques. Cela va devenir totalement obligatoire en 2020 pour toute entreprise travaillant avec l’État et les collectivités locales. Les délais sont différents selon la taille des entreprises : les plus petites ayant plus de temps pour s’adapter.

Les raisons de la dématérialisation des factures

La dématérialisation des factures présente de nombreux avantages : baisse des coûts, geste pour l’environnement, moins de papiers, réduction des délais administratifs. L’État souhaite ainsi améliorer son image en montrant un côté plus moderne. En effet, l’État est pour l’instant encore perçu comme un gros mastodonte complexe, avec de grosses lourdeurs administratives et des délais de traitement très longs. Le passage à la facture électronique devrait changer cette image.

Un calendrier précis

1er janvier 2017 : dématérialisation obligatoire pour les grandes entreprises

1er janvier 2018 : dématérialisation obligatoire pour les ETI (entre 251 et 5000 salariés)

1er janvier 2019 : ce sera au tour des PME (entre 10 et 250 salariés)

1er janvier 2020 : toutes les entreprises devront avoir dématérialisées leurs factures avec l’État, même les TPE ou entreprises individuelles.

Une adaptation obligatoire pour les entreprises

Les entreprises devront s’équiper des moyens nécessaires pour assurer la réalisation, le stockage et le suivi de ces factures électroniques. Les grandes entreprises ont des outils informatiques souvent très élaborés permettant facilement cette évolution. On ne peut pas en dire autant des ETI, PME et surtout les TPE qui devront trouver des solutions.

Avoir un module ERP permettant la gestion de la dématérialisation des documents (et donc des factures), est l’un des moyens possibles pour s’adapter à cette nouvelle réglementation. Il en existe d’autres. Mais nulle doute que l’arrivée proche des dates butoirs devraient amener les entreprises à réfléchir à se doter de logiciels adaptés, qu’ils soient sur mesure ou standards.

Sébastien Barré

CEO de CUBE43

Développement de logiciel sur mesure (ERP, module, développement back-end…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *